AstraZeneca va fournir sans bénéfice à l’Europe jusqu’à 400 millions de doses du vaccin de l’université d’Oxford

Le laboratoire explore de nouvelles capacités mondiales supplémentaires pour fournir un accès large et équitable

13 juin 2020 - AstraZeneca a conclu un accord avec l’Alliance européenne inclusive pour le vaccin (AIV), dirigée par l’Allemagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas, pour fournir jusqu’à 400 millions de doses du vaccin COVID-19 de l’Université d’Oxford, les livraisons devant commencer d’ici la fin de 2020.

Avec l’accord d’aujourd’hui, l’AIV vise à accélérer la fourniture du vaccin et à le mettre à la disposition des autres pays européens qui souhaitent participer à l’initiative. L’AIV s’engage à fournir un accès équitable à tous les pays participants dans toute l’Europe.

AstraZeneca continue à créer en parallèle un certain nombre de chaînes d’approvisionnement dans le monde entier, y compris pour l’Europe. Le laboratoire qui cherche à accroître encore sa capacité de production est ouvert à la collaboration avec d’autres entreprises afin de respecter son engagement de soutenir l’accès au vaccin sans profit pendant la pandémie.

Pascal Soriot, directeur général a déclaré: «Cet accord garantira que des centaines de millions d’Européens auront accès au vaccin de l’université d’Oxford après son approbation. Notre chaîne d’approvisionnement européenne devant bientôt commencer à produire, nous espérons rendre le vaccin largement et rapidement disponible. Je tiens à remercier les gouvernements de l’Allemagne, de la France, de l’Italie et des Pays-Bas pour leur engagement et leur réaction rapide».

Le laboratoire a récemment conclu des accords similaires avec le Royaume-Uni, les États-Unis, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations et Gavi la Vaccine Alliance pour 700 millions de doses, et elle a convenu d’une licence avec le Serum Institute of India pour la fourniture d’un milliard de doses supplémentaires, principalement pour les pays à faibles et moyens revenus. La capacité totale de fabrication s’élève actuellement à deux milliards de doses.

L’université d’Oxford a annoncé le mois dernier le début d’un essai britannique de phase II/III de l’AZD1222 sur environ 10’000 volontaires adultes. D’autres essais en phase avancée doivent commencer dans un certain nombre de pays. AstraZeneca reconnaît que le vaccin pourrait ne pas fonctionner mais s’engage à faire progresser le programme clinique avec rapidité et à intensifier la fabrication à risque.

La réponse globale du laboratoire à la pandémie comprend également la mobilisation rapide des efforts de recherche mondiaux d’AstraZeneca pour découvrir de nouveaux anticorps neutralisant les coronavirus afin de prévenir et de traiter la progression de la maladie COVID-19, dans le but d’atteindre les essais cliniques dans les trois à cinq prochains mois. En outre, le laboratoire a rapidement commencé à tester des médicaments nouveaux et existants pour traiter l’infection, notamment les essais CALAVI en cours pour Calquence (acalabrutinib) et l’essai DARE-19 pour Forxiga (dapagliflozine) chez des patients atteints par le virus de la COVID-19.

Aspects financiers

L’annonce d’aujourd’hui ne devrait pas avoir d’impact significatif sur les prévisions financières du laboratoire pour 2020; les coûts de fabrication du vaccin devraient être compensés par le financement des gouvernements.

AZD1222

Le ChAdOx1 nCoV-19, aujourd’hui connu sous le nom d’AZD1222, a été développé par l’Institut Jenner de l’Université d’Oxford, en collaboration avec l’Oxford Vaccine Group. Il utilise un vecteur viral de chimpanzé à réplication déficiente basé sur une version affaiblie d’un virus du rhume (adénovirus) qui provoque des infections chez les chimpanzés et contient le matériel génétique de la protéine de pointe du SRAS-CoV-2. Après la vaccination, la protéine de pointe de surface est produite, ce qui prépare le système immunitaire à attaquer le virus de la COVID-19 s’il infecte l’organisme par la suite.

Le vecteur de l’adénovirus recombinant (ChAdOx1) a été choisi pour générer une forte réponse immunitaire à partir d’une seule dose et il ne se réplique pas, donc ne peut pas provoquer une infection continue chez l’individu vacciné. Les vaccins fabriqués à partir du virus ChAdOx1 ont été administrés à plus de 320 personnes à ce jour et ont démontré un profil de sécurité équilibré, bien qu’ils puissent provoquer des effets secondaires temporaires tels qu’une température élevée, des symptômes de type grippal, des maux de tête ou des douleurs dans le bras.

AstraZeneca
AstraZeneca (LSE/STO/NYSE: AZN) est un laboratoire biopharmaceutique mondial à vocation scientifique qui se concentre sur la découverte, le développement et la commercialisation de médicaments sur prescription, principalement pour le traitement de maladies dans trois domaines thérapeutiques: oncologie, maladies cardiovasculaires, rénales et métaboliques, et maladies respiratoires. Basé à Cambridge, au Royaume-Uni, AstraZeneca est présent dans plus de 100 pays et ses médicaments innovants sont utilisés par des millions de patients dans le monde entier.

AstraZeneca en Suisse

120 employés sont chargés de coordonner les activités du laboratoire en Suisse. Notre site de Baar est en outre le siège de l’équipe régionale commerciale Europe & Canada et des équipes d’oncologie Europe & International, pour lesquelles 40 employés supplémentaires travaillent en Suisse. Nos domaines thérapeutiques les plus importants sont l’oncologie, les maladies cardiovasculaires, rénales, métaboliques, respiratoires et l’inflammation. Pour atteindre nos objectifs climatiques plus tôt que prévu, nous travaillons sans relâche à réduire davantage les émissions de CO2 et les déchets. Dans le cadre de notre stratégie «Ambition zéro carbone», nous passons à des activités décarbonisées en prenant des mesures pour réduire et, à terme, éliminer les émissions de gaz à effet de serre. En 2020, AstraZeneca Suisse a été classée par les employés comme un excellent lieu de travail pour la troisième fois consécutive et a reçu le label externe «Great place to work®».

Pour de plus amples informations: astrazeneca.ch

Service médias AstraZeneca Suisse

Tél.: +41 (0) 41 725 75 75 ; info@astrazeneca.ch

Dr. Angelika März, responsable des affaires générales

 

CH-2625, 06/2020
© 2020 AstraZeneca AG, Neuhofstrasse 34, 6340 Baar. Tous droits réservés.